PDF Imprimer Envoyer

La Gestalt-thérapie est un art de vivre et d'aimer. C'est une attitude, une présence au contact, une attention à l'Autre, qui met l'accent sur l'importance de la communication et du contact, sur la façon dont nous sommes en relation avec nous-même, avec les autres et avec notre environnement. La Gestalt-thérapie aide chacun à dépasser ses blocages, à développer ses potentialités et à devenir créateur de sa propre existence.

Une démarche qui se réfère à la psychothérapie vise à la transformation : on cherche de passer d'un état ou d'une situation vécus subjectivement comme douloureux à une vie plus satisfaisante.

Le travail proposé est une rencontre avec soi et avec l'autre, qui ne vise pas à changer mais à changer sa manière d'être, accepter qui l'on est, à trouver la façon singulière d'être en contact avec les autres et son environnement, à repérer les scénarios et les blocages répétitifs des comportements et dépasser les difficulté de vie.

Pour répondre précisément à vos questions, vous pouvez consulter le site www.snppsy.org rubrique '' Le guide pratique du consultant ''

Vous pouvez découvrir les sondages mené par Mediaprism pour avoir un aperçu du comportement des Français face à la profession :

http://www.lexpress.fr/styles/psycho/33-des-francais-ont-deja-consulte-un-psy_1647675.html

http://www.lexpress.fr/styles/psycho/psychologue-psychiatre-psychanalyste-comment-choisir-son-psy_1623474.html

La psychothérapie

Parce que vous avez des angoisses ou des peurs incontrôlables, des échecs répétés, des relations difficiles, des somatisations, une perte de désir, l'impression que votre vie n'a pas de sens, que vous traversez une période difficile, une rupture amoureuse, un deuil, une période de doutes, de situations stressantes, que vous manquez de confiance en vous avec l'impression que n'arrivez plus à avancer, que vous vous sentez dans une impasse ou que vous avez des troubles du comportement, mais aussi parce que vous désirez changer et donner un nouvel élan à votre existence ou pour mieux vous connaître, il y a de nombreuses raisons pour commencer une psychothérapie !

Le premier pas, parfois le plus difficile, c'est de décrocher son téléphone pour prendre un rendez-vous...

Puis il y a une première rencontre où l'on fait connaissance. Il n'y a aucun engagement mais simplement un échange entre deux êtres humains où le cadre est posé. Ensuite, en fonction de cette première séance un autre rendez-vous est pris ou pas.

Au delà des modèles théoriques, des méthodes et des techniques qui encadrent la pratique du psychothérapeute, il s'agit d'abord de la rencontre de deux êtres humains dont l'un est en difficulté. Dans un cadre protégé on peut enfin dire, se dire, exprimer ses émotions, être accueilli/e sans être jugé/e, étiqueté/e, conseillé/e.

Entendu/e et soutenu/e au fil d'une relation de confiance donnant du sens à son vécu, dénouant des noeuds, tissant des liens, on retrouve ainsi son potentiel et sa joie de vivre.

La durée d'une thérapie est variable d'une personne à une autre, avec une moyenne d'environ trois ans. Néanmoins, supprimer un symptôme ou l'assumer et ne plus en souffrir peut être beaucoup plus rapide. Mais aller au bout d'une psychothérapie c'est à dire être capable d'assumer pleinement son autonomie dans la vie, de communiquer et d'aimer, peut prendre entre trois et dix ans, voire plus.

La psychothérapie se pratique en :


Entretiens individuels


La thérapie individuelle prend en compte les phénomènes conscients mais aussi non conscients et l'exploration des liens qui se tissent  dans la relation thérapeutique. C'est une expérience relationnelle au long cours. On ne peut pas répondre à la question '' combien de temps cela dure ? '' car une psychothérapie peut durer six mois, un an, deux ans, dix ans, ou plus... Parfois deux ou trois séances suffisent à se sentir mieux... mais la durée moyenne d'une Gestalt-thérapie est de deux à trois ans car le temps est un des éléments déterminants pour aller vers une conscience plus fine et une meilleure gestion de sa vie.

En observant ce qui se répète émotionnellement et concrètement dans les actes, avec le thérapeute – dans une co-création - on recherche la meilleure façon de s'ajuster à son environnement quotidien.

La première séance est une prise de contact, pour faire connaissance, en face à face, avec des interactions. On hésite... On se choisit... ou pas. On en parle, en conscience. Puis on s'engage dans le processus thérapeutique.

La décision d'arrêter sa psychothérapie peut être prise à tout moment, dans une co-décision, en conscience et non pas par réaction émotionnelle.

La durée d'une séance est d'une heure.

La fréquence des séances est variable d'une personne à une autre, mais en général c'est une séance par semaine ou tous les dix jours. Quelquefois tous les quinze jours.

Le tarif d'une séance est de 60 € avec des possibilités d'aménagement selon les cas, payable en espèces ou par chèque bancaire.

 

La psychothérapie se pratique aussi en couple

Thérapie de couple

Un et un font trois : toi, moi et la relation
Ne faire qu'un est une illusion dangereuse…

Le couple, pour durer, doit être en mouvement afin de s'adapter continuellement aux circonstances nouvelles.
La vie du couple se place dans une dynamique où les crises sont nombreuses : perte de désirs, séparation des chemins, frustrations, trahison, disputes, apathie sexuelle, rancœurs, silences, sentiment d'impasse et/ou n'être ensemble que pour tourner sans répit autour des mêmes débats stériles et des mêmes impossibilités…
Quand rien ne va plus dans le couple, il est encore possible de réapprendre à communiquer en ayant le courage de demander de l'aide. Se dire des choses devant un professionnel est essentiel. On peut à nouveau s'écouter et sortir de la logique de guerre. Pour le couple qui va mal, en effet, la situation est claire : chacun pense que l'autre est la cause évidente de tous les problèmes et qu'il doit changer.
L'une des premières étapes consiste à sortir de cette vision simpliste : le problème n'est pas l'autre mais réside dans la relation, les deux membres sont donc impliqués et co-responsables. Le thérapeute aide à admettre que l'autre a le droit d'être différent.
La thérapie n'évite pas toujours la séparation. Mais si elle intervient quand même, elle se passera mieux, sans que perdure le désir de faire mal à l'autre, souvent à travers l'enfant.
Le thérapeute aide à mettre en mots les problèmes et les sentiments et fait baisser le niveau d'angoisse et d'agressivité. Il aide aussi à repérer ce qui vient de soi et ce qui vient de l'autre dans le couple. Il conserve une neutralité complète et ne pas faire alliance ou marquer une préférence avec l'un des deux membres du couple. Il assure à chacun des deux partenaires la possibilité de s'expliquer et de se déculpabiliser face aux accusations de l'autre partenaire.
Le travail peut s'effectuer à partir des jeux et des enjeux relationnels au sein du couple. Il peut s'appuyer sur l'histoire familiale de chacun des partenaires, comme sur l'histoire de la rencontre du couple, ses désirs, ses loyautés et ses projections. En Gestalt-thérapie, tous les thèmes peuvent être abordés. Notamment le thème de la sexualité est volontiers exploré car, comme le souligne Brigitte Martel : « La Gestalt propose plusieurs pistes originales d’exploration des difficultés sexuelles, en considérant nos sexualités comme différentes manières d’être en contact et en relation. » (Sexualité, amour et Gestalt)

La durée d'une séance est de deux heures

La fréquence est variable: une séance tous les quinze jours en situation d'urgence ou toutes les trois semaines, voire tous les mois.

Le tarif est de 80 € par séance pour les deux partenaires, soit 40 € chacun

La durée est variable mais n'excède pas plus d'un an.


Thérapie familiale

Quand un des membres d'une famille va mal, il est important de regarder son système familial. Le sens et la fonction du symptôme ne réduisant pas le problème à la personne, le symptôme sera vu dans son contexte.
La thérapie familiale demande donc l'implication et la présence lors des entretiens, de tous ceux qui vivent sous le même toit, même épisodiquement. Le terme "famille" n'étant pas à entendre uniquement dans le sens des liens consanguins, elle peut s'étendre au système affectif et social.
La famille est introduite et utilisée de façon active par le thérapeute comme moyen thérapeutique pour favoriser le changement dans le système. L'utilité pour le thérapeute de travailler avec un groupe familial est liée au fait que le symptôme n'a pas seulement un sens mais qu'il exerce aussi des fonctions spécifiques. Le travail du thérapeute est d'élaborer des hypothèses, de les vérifier, de comprendre et d'intervenir de manière telle que le système puisse se modifier.
L'objectif est le changement. 
Au cours des séances, grâce au cadre posé et à la créativité du thérapeute seront abordés les modes de fonctionnements de la famille et tout ce qui la nourrit.
Trois semaines sont nécessaires entre les séances pour laisser le temps au système d'appréhender de nouvelles expériences.


La psychothérapie peut se pratiquer en groupe, soit pour compléter une thérapie individuelle, soit seulement en groupe

Groupe continu de Gestalt-thérapie

C'est un groupe continu de 1 week-end toutes les 5 semaines. Il a débuté en 1991 et il a lieu à St Georges d'Orques (Montpellier ouest), du samedi 10h au dimanche 18h.
Il est non résidentiel mais il y a la possibilité de dormir sur place. Chacun apporte un plat et le repas est pris en commun.

Ce groupe de Gestalt-thérapie est ouvert si on désire un travail régulier sur soi-même.
Un engagement pour un minimum de 6 week-ends est demandé afin d’assurer une continuité et une bonne cohésion du groupe. Chaque participant est responsable de lui-même et travaille au rythme qui lui convient.
On peut commencer à tout moment de l’année en fonction des places disponibles.

Le groupe est comme une loupe, il amplifie l'expression des vécus, émotions et conflits pour une prise de conscience individuelle accrue.

Ce que l'on vit dans ce groupe n'est pas différent à ce qui se vit à l'extérieur.

Chacun/e travaille à partir de ce qui émerge dans l'instant grâce à un ensemble de techniques originales et variées afin de mieux se connaître, mieux se rencontrer et aller plus loin dans sa démarche personnelle pour une utilisation plus riche de ses potentialités et devenir créateur de sa vie.

Le travail est expérientiel et la diversité des personnes apporte des éléments stimulants dans le travail continu de chacun.

Le tarif est de 180 € pour le week-end


Toutes les séances se déroulent dans un cadre déontologique se référant aux codes déontologiques de la FF2P (Fédération française de psychothérapie et de psychanalyse), du SNPpsy (Syndicat national des praticiens en psychothérapie ) et de l'EAP (Association européenne de psychothérapie) .

« Depuis longtemps le groupe a été utilisé à des fins thérapeutiques. Le groupe est un levier, un déclencheur et une sorte de laboratoire qui permet à l'être humain de se rendre compte de qui il est, de comment il entre en relation dans la vie. La situation groupale propose un contexte qui permet d'expérimenter de nouvelles façons d'être et de faire. C’est un creuset qui permet d’élargir la conscience de qui nous sommes et qui soutient le processus de changement. Le groupe est comme un réceptacle qui recueille et contient des informations déposées par les uns et par les autres. C'est un système où la résonance, l'interdépendance et la co-influence fonctionnent en simultanéité; tout a un impact sur l'ensemble et sur l'individu, y compris le thérapeute. Du fond commun va émerger le processus de différenciation et d'individuation dans le lien avec le collectif.

La Gestalt apporte une façon innovante de concevoir la psychothérapie de groupe tout en s’inscrivant dans la continuité de différents courants tels la dynamique de groupe, le psychodrame, les groupes issus du courant humaniste.

Chaque participant arrive avec son histoire de vie, ses nœuds, sa famille, ses amours, sa sexualité, son travail, ses angoisses, ses souffrances, ses secrets. Le groupe est comme un contenant dans lequel tout cela se rencontre, se mélange, entre en résonnance, en interaction, en conflit, créant ainsi une dynamique et des mouvements émotionnels.

Le/La Gestalt-thérapeute est un accompagnateur du processus groupal et des individus dans le groupe. Il/elle soutient l’expérience. C’est un/e aventurier/e, passionné par l’aventure humaine, par la rencontre avec l’inconnu, par le devenir de l’autre dans son rapport au monde, par la croissance de l’évolution, par le dépassement des conflits et des attachements. Il/elle met au centre de sa pratique le processus de conscientisation et l’élargissement du champ de conscience.

Son expérience clinique et thérapeutique, ajoutée à certaines de ses expériences de vie, fait qu’il/elle a développé une habileté pour accompagner le patient et le groupe, à partir de ce qui se passe ici et maintenant, dans leur croissance, pour un futur qui sera différent du présent et du passé. Enfin, il/elle est aussi dans l’ouverture du cœur, car le chemin vers la transformation est aussi un chemin de reconquête de l’amour de soi et de l’autre.» Jean-Marie Delacroix dans Le Grand livre de la Gestalt Editions Eyrolles, 2012


 
Entrez votre nom et email ci-dessous pour recevoir notre lettre d'actualité